CAMPBON

Campbon

Kambon en Breton

Membre, à part entière, de la Communauté de Communes Loire et Sillon, les communes limitrophes de Campbon sont La Chapelle-Launay, Savenay, Bouvron, Quilly, Sainte-Anne-sur-Brivet, Pontchâteau et Prinquiau.


Campbon, une commune rurale en pleine évolution

Située sur le sillon de Bretagne, à égale distance de Nantes et de Saint-Nazaire (environ 30 kms), Campbon est une commune qui, malgré son évolution, reste rurale. L’agriculture y occupe toujours une place importante. La présence d’une laiterie confirme la prégnance économique de ce secteur pour la commune. Toutefois, si l’activité agricole est et doit rester un atout économique important pour la commune il n’est plus le seul.
En effet, la zone artisanale "Les Fours à Chaux" et la zone industrielle "Porte Estuaire" marquent la volonté de diversifier les pôles économiques sur la commune. Ses commerçants et artisans proposent une palette de services qui répondent aux besoins de ses habitants.
L’implantation des éoliennes, au milieu des champs, montre également que cette commune est résolument tournée vers l’avenir. Eoliennes

Campbon, une commune proche des agglomérations de Nantes et de Saint Nazaire

Ces dernières années, Campbon voit sa population croître, signe de son attractivité. Ses nouveaux habitants, pour la plupart, travaillent soit sur Nantes, soit sur Saint-Nazaire. En trente minutes, que ce soit en voiture ou en train, vous pouvez vous y rendre. Le réseau routier (voies express) et la proximité de la gare SNCF, sur la commune voisine de Savenay, permettent des déplacements rapides et sûrs.

Campbon, une commune conviviale

Près de quarante associations dans les domaines sportifs, culturels et de loisirs existent, véritables médiatrices à l’intégration sociale. De nombreuses manifestations et festivités animent la cité.
De même, ces dernières années, les fêtes de village revivent, signe de convivialité. Pour beaucoup de campbonnais, choisir de vivre à Campbon, c’est faire le choix d’apporter « sa pierre » à la vie de la cité.

Campbon, une commune « nature »

vue lac Quelque soit le lieu où vous habitez, en quelques minutes, vous êtes au milieu des champs, empruntant des chemins boisés, des oiseaux vous offrant leurs chants. Chaque saison apporte sa palette de fleurs, de lumière et de couleurs ce qui fait que le spectacle est toujours renouvelé.
Des moments à vivre intensément !

Origines

  • Campbon vient du mot "cambodonum", hauteur fortifiée en gaulois. Paroisse dédiée à Saint Victor qui y naquit au VIe siècle et dont l’ermitage fut détruit par les invasions normandes au IXe siècle.
  • Châtellenie de Coislin érigée en marquisat puis en duché.
Évolution démographique (Source : INSEE)
Année Nb d’habitants
1962 2488
1968 2569
1975 2666
1982 2747
1990 2918
1999 2897
2006 complémentaire 3493
2009 3379
2010 3507
2011 3636
2012 3764
2013 3805
2014 3829
2015 3866
2016 3904
2017 3941

Lieux et monuments

  • Château de Campbon, XIe siècle, dont les remparts sont inscrits Monument historique. Le château de Campbon s’élevait dans le bourg de ce nom ; il était en ruine dès 1681, toutefois il en reste encore une tour appelée la tour d’Enfer
  • Château de Coislin
  • Chapelle Saint-Victor, dont le tombeau fut pillé sous la Révolution.
  • Chapelle Sainte Barbe
  • Chapelle de La Ducherais XIXe siècle
  • Domaine de la Ducherais : centre des pep 44 et poney-club
  • Moulin de la Bicane.
  • La Fontaine Saint-Victor
  • Eglise Saint-Martin

En images

Jachère derrière la salle de la Préverie, photo de Mr RACINEUX (...) - JPEG - 1.3 Mo Jachère derrière la salle de la Préverie, photo de Mr RACINEUX (...) - JPEG - 1.4 Mo

< 1 | 2 | 3


Haut de page

Infos pratiques

Personnalités liées à la commune :
Jean Rouaud
Henri-Charles de Coislin
Pierre IV du Cambout de Coislin